Après notre feuilleton montréalais, direction l'Australie pour entendre les mots d'une des plus grandes voix de la poésie contemporaine australienne : Peter Bakowski, avec "Le cœur à trois heures du matin" paru chez Bruno Doucey.